Chaleur attention danger - Le Chien de Berger Allemand

Chaleur attention danger

Une voiture garée au soleil en plein été peut très vite voir la température monter à plus de 40°C dans l'habitacle. Dix minutes suffisent alors pour transformer l'intérieur en étuve dans laquelle votre animal est en danger de mort.

Cette année encore, des chiens sont morts et vont mourir dans des voitures où ils ont été laissés "quelques minutes" par leurs maîtres, souvent inconscients des dangers qu'ils leur font courir. Même si la voiture a été garée à l'ombre, avec des fenêtres entrouvertes, le soleil tourne et la chaleur monte vite.

Si vous êtes témoins d'une telle scène, que pouvez-vous légalement faire ? Pouvez-vous agir seul et briser la vitre de la voiture qui retient l'animal prisonnier ?

L'idéal est d'avertir la police, gendarmerie ou pompiers dont dépend le lieu où se trouve l'animal. L'article 20 de la loi du 6 janvier 1999 permet de faire procéder à l'ouverture du véhicule lorsque la vie de l'animal est menacée.

Si le véhicule est endommagé à la suite de cette intervention, l’article 122-7 du nouveau code de procédure pénale, précise que « n’est pas pénalement responsable la personne qui, face à un danger actuel ou imminent qui menace elle-même, autrui ou un bien, accomplit un acte nécessaire à la sauvegarde de la personne ou du bien ». C'est pourquoi la présence d'un agent de la police ou de la gendarmerie est une assurance de ne pas voir se retourner contre vous, pour vandalisme, le propriétaire de la voiture que vous aurez endommagée.

Si aucun agent n'est présent et qu'il y a urgence à sauver l'animal, nous vous conseillons de réunir autour de vous des personnes adultes qui pourront témoigner de l'urgence vitale en cas de plainte du propriétaire du véhicule.

chien chaleur voiture

Reconnaître le coup de chaleur
Le premier symptôme du coup de chaleur est une augmentation de la fréquence respiratoire. Ce halètement est un phénomène réflexe qui survient dès que la température corporelle augmente. La frontière entre le simple halètement et de véritables difficultés respiratoires n'est pas évidente à décrire.
Chaque fois que le chien semble haleter de façon inconfortable, chaque fois qu'il donne l'impression de ne pas parvenir à reprendre son souffle, il faut penser qu'il est peut-être, au bord du coup de chaleur; surtout si les circonstances l'évoquent.
On observe par ordre de gravité:
- une diminution de la vigilance puis
- un abattement qui peut être entrecoupé de phase d'agitation
- une prostration pouvant aller jusqu'à la perte de connaissance.
- Des convulsions peuvent apparaître: dans ce cas l'animal tombe au sol et ses membres sont animés de mouvements plus ou moins violents; il y a généralement hypersalivation et émission d'urine.
Ces symptômes sont les mêmes que ceux d'une crise d'épilepsie. Mis à part ces symptômes neurologiques extrêmement alarmants, on observe souvent en phase de début, l'apparition d'une ataxie, c'est-à-dire d'une démarche titubante. Ce signe précoce doit être pris au sérieux car il annonce le cortège des symptômes énumérés précédemment.

Les gestes qui sauvent
La première chose à faire lorsqu'un chien est victime d'un coup de chaleur, c'est de le refroidir progressivement pour abaisser sa température corporelle sans provoquer une vasoconstriction périphérique (resserrement des vaisseaux sanguins périphériques).
Doucher votre chien à l'eau fraiche pendant 5 à 10 minutes, puis passer à de l'eau froide pendant encore 10 minutes.
Ne surtout pas mettre de glace ou d'eau très froide de suite : les vaisseaux périphériques se ferment, l'évacuation de la chaleur devient plus difficile et du coup la température interne augmente dramatiquement.
Il ne faut jamais sous-estimer les conséquences possibles d'un coup de chaleur, même en phase de début ; L'évolution des symptômes peut surprendre par sa rapidité ; il faut donc agir de façon rapide et efficace.

Max
- 22 juillet 2017 at 17:08

Malgré tous les avertissements chaque été des chiens meurent enfermés dans les voitures :((
Ajouter un commentaire