Ils rendent hommage à leur chienne Annabelle dans un livre - Le Chien de Berger Allemand

Ils rendent hommage à leur chienne Annabelle dans un livre

Annabelle, un berger allemand atteint d’une myélopathie dégénérative, est le sujet d’un livre, rédigé par ses maîtres. La chienne est morte en 2016, mais elle a marqué les esprits.

Ce n’était pas une chienne de star mais elle en est devenue une ». Cette chienne, un berger allemand baptisé Annabelle, est morte en juillet 2016, après plusieurs années à se battre contre une maladie : la myélopathie dégénérative. Son histoire fait l’objet d’un livre Au revoir Annabelle, publié à 100 exemplaires, en autoédition. Les auteurs sont ses maîtres, Joseph Courtecuisse et sa fille Céline, habitants de Saint-Riquier, avec la collaboration Sylvie Douchet, la mère et compagne.

annabelle berger allemand 01 

« Cet ouvrage a été une manière pour nous d’immortaliser notre chienne afin qu’elle ne soit jamais oubliée. Sa mort a été un choc ; ce livre a été une thérapie, explique la famille Courtecuisse. Nous voulons également faire part de notre expérience à titre pédagogique, au cas où d’autres personnes seraient confrontées à la même situation. En effet, quand la maladie est apparue nous n’avions aucun repère, ce fut le parcours du combattant. »

Annabelle a en effet été frappée par la maladie à l’âge de 8 ans. « Cette maladie l’a progressivement emprisonnée dans son corps sans souffrance physique. Nous avons refusé l’euthanasie et décidé de l’assister jusqu’à la fin de sa vie », poursuivent-ils. Ensemble, ils ont appareillé la chienne, pour continuer de lui assurer une mobilité. Au fil des promenades et des rencontres, Annabelle a acquis sa petite notoriété. Michel Drucker, Sylvie Vartan, les Chevaliers du Fiel, les Gypsies, Fabienne Thibeault, etc., ont rencontré la chienne des Centulois.

Mais la famille Courtecuisse voit plus loin. Et veut mettre Annabelle sur écran. « Nous recherchons aussi un réalisateur-monteur afin qu’il nous aide à réaliser un film documentaire sur notre histoire vécue avec Annabelle car nous avons gardé des archives de vidéos pendant l’évolution de sa maladie », proposent-ils. Une maladie qui n’a pas pris le pas sur la relation entre le chien et ses maîtres : « Annabelle, c’était un tourbillon d’amour. »

Au revoir Annabelle est disponible (au prix de 19,99 euros) à la Presse de Saint-Riquier, à la librairie Martelle d’Amiens (lien commande internet) , à la librairie Studio Livres d’Abbeville. Contact : 03 22 28 86 81. Les bénéfices, s’il y en a, seront reversés à une association de protection animale.

Source: www.courrier-picard.fr

luc
- 10 juin 2018 at 09:29

bravo à vous pour votre dévotion pour cette chienne, qui a été j'en suis sure très heureuse en votre compagnie.
Ajouter un commentaire