Le chien héros de l’Italie empoisonné - Le Chien de Berger Allemand

Le chien héros de l’Italie empoisonné

Kaos, un chien qui avait participé aux opérations de secours lors du tremblement de terre qui avait frappé Amatrice, en août 2016, a été retrouvé mort. Son propriétaire assure qu’il a été empoisonné, suscitant la colère en Italie. Une enquête a été ouverte.

Quand le 24 août 2016, la petite ville d’Amatrice a été partiellement détruite par un tremblement de terre de magnitude 6,2, Fabiano Ettore et son berger allemand Kaos ont été parmi les premiers sur place, à déblayer les gravats à la recherche des survivants. Pendant des jours et des jours, ils ont creusé pour sauver les habitants pris au piège. Le séisme a tué plus de 250 personnes.

Quelques mois après, Kaos participait aussi activement à d’autres opérations de secours à Norcia, une autre ville frappée par un tremblement de terre. Le berger allemand a vite été considéré comme un héros par les Italiens.

 

kaos berger allemand italie

 

Ce samedi, l’animal de 3 ans a été retrouvé mort dans le jardin de Fabiano Ettorre, à Sant’Eusanio Forconese, une ville de la province de L’Aquila. Il est persuadé que son chien a été empoisonné. Il a exprimé son chagrin dans un message posté sur Facebook, partagé à plus de 60 000 reprises.

« Je n’ai pas de mots. Je ne peux pas comprendre un acte aussi horrible. […] Toi, la personne qui a fait ça, tu m’as enlevé la chose la plus précieuse que j’avais. »

Colère des associations de défense des animaux

Les circonstances de la mort de l’animal ne sont pas encore très claires. Fabiano Ettore assure qu’il a entendu Kaos aboyer jusqu’à 2 h dans la nuit. La police a ouvert une enquête pour empoisonnement présumé, rapporte The Guardian.

L’incident fait gronder les militants des droits des animaux italiens. « Ils ont tué le héros qui, avec les sauveteurs, a creusé avec ses quatre pattes pendant ces heures dramatiques pour trouver des survivants, a déclaré Rinaldo Sidoli, le porte-parole d’Animalisti Italiani, une association de protection des animaux basée à Rome. Kaos a sauvé des humains et ces mêmes humains l’ont empoisonné. »

Si cet événement suscite tellement la colère de ces associations, c’est que les empoisonnements de chiens sont nombreux en Italie. Le Washington Post souligne qu’une étude réalisée en 2014 par des chercheurs italiens avait examiné des données sur 870 chiens à Rome et avait constaté que l’empoisonnement était la deuxième cause de décès la plus fréquente, avec plus de 17 % d’entre eux. Le rapport indique aussi qu’en ville, il peut y avoir un « niveau de tolérance faible envers les chiens des voisins » et que les « appâts empoisonnés intentionnellement » sont courants.

Les militants espèrent que la mort de Kaos va provoquer l’électrochoc nécessaire pour que le Parlement italien adopte un projet de la loi contre la cruauté envers les animaux, proposé depuis le début de l’année. Les associations réclament entre autres, que les pesticides et autres poisons ne soient accessibles que sur ordonnance, afin de pouvoir tracer ceux qui les achètent.

Source: www.ouest-france.fr

(Aucun commentaire)
Ajouter un commentaire