La myelopathie dégénérative chez le chien - lebergerallemand.fr
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background

 

Ce trouble neurologique est secondaire à une dégénérescence axonale et une démyélinisation lente et progressive de la moelle épinière.

Epidémiologie :
Certaines races, comme le Berger Allemand sont prédisposées, ainsi que le Siberian Husky.

En moyenne, le chien est atteint vers 10 ans, cela allant de 4 à 14 ans.


SYMPTÔMES

Evolution lente et progressive -Amyotrophie des postérieurs -Griffes usées par les frottements sur le sol en raison de la paraparésie -Troubles neurologiques localisés sur les postérieurs -Ataxie -Parésie évoluant très lentement -Déficit propriocéptif -Réflexes courts normaux ou augmentés -Tonus sphinctérien normal


DIAGNOSTIC de CERTITUDE

Histologie de la moelle spinale : on y observe une démyélinisation, dégénérescence axonale et astrocytose de la substance grise


EXAMENS COMPLEMENTAIRE

Myélographie -Scanner -Radiographie rachidienne -Ponction de LCR


TRAITEMENT

Aucun. Il faut forcer l’animal à avoir un minimum d’exercice physique. On peut aussi l’equiper d’un fauteuil roulant pour chien.

PREVENTION

Le dépistage!

Il s’agit d’une maladie génétique, avec transmission autosomale récessive. On ne sait pas encore tout sur cette maladie qui semblerait faire appel à 1 ou 2 gènes. Un test existe pour détecter la mutation sur le gène SOD1.

Le test de dépistage de cette maladie est disponible auprès du laboratoire Antagene : www.antagene.com

Il s’agit du test DM, au prix de 68 euros TTC.

A partir d’un simple frottis buccal, vous pouvez faire le test ADN sur les reproducteurs afin de connaître leur statut génétique, et si besoin, adapter les accouplements pour s’assurer de faire naître des chiots indemnes de la maladie.
Les résultats des tests ADN sont fiables à plus de 99%.

A lire fleche La Myélopathie dégénérative