La parvovirose - lebergerallemand.fr

 

La parvovirose ou gastro-entérite hémorragique est une maladie virale très contagieuse particulièrement grave et très fréquente. La prévention prend ici toute son importance du fait de son efficacité et de l'absence de traitement.

Le virus :
Il s'agit d'un parvovirus. Ce virus est petit, très résistant à la lumière, à la chaleur, à de nombreux détergents et même à l'alcool. Il peut vivre plusieurs mois à l'air libre. Il existe de multiples souches de ce virus car il peut subir de nombreuses mutations.

Seulement les chiots ?

La parvovirose touche le plus souvent les chiots mais elle peut aussi atteindre les chiens adultes non vaccinés.
Les chiots à la naissance sont protégés grâce aux anticorps de leur mère qui leur sont transmis par l'intermédiaire du colostrum (le premier lait maternel absorbé par le chiot). Cette quantité d'anti-corps va diminuer avec le temps jusqu'à être insuffisante vers l'âge de 5 à 6 semaines. C'est à cette époque que le chiot risque le plus la contamination : la protection maternelle est insuffisante et le système de défense du chiot est encore inachevé.
Mais à l'âge adulte les chiens s'il n'ont pas été vaccinés et surtout s'ils vivent en collectivités peuvent également être contaminés, et plus particulièrement les chiens âgés.

La transmission :

Les virus sont excrétés en grande quantité dans les selles des chiens et peuvent à leur tour contaminer les autres chiens. La transmission peut aussi se faire par voie respiratoire ou buccale : le chien renifle lors de ses promenades les excréments (urines ...) des autres chiens ou en jouant (salive). Il est donc important de ne pas sortir votre chiot tant qu'il n'est pas vacciné. Des précautions particulières d'hygiène doivent être prises pendant cette période, le virus étant particulièrement contagieux lavez vous les mains après avoir caressé un autre chien, nettoyez vos semelles en rentrant chez vous.
L'incubation (délai entre la contamination et l'apparition des symptômes) dure de 3 jours à quelques semaines.
Certaines races (Rottweillers ...) semblent plus sensibles que d'autres.

Les symptômes :

Il existe 2 formes de la maladie.

La forme gastrique :
C'est la plus courante. Le chien présente tout d'abord de la fatigue, une perte de l'appétit avec ou sans fièvre.
Apparaissent ensuite des signes digestifs : vomissements, diarrhées sanguinolentes entraînant rapidement une déshydratation.
La forme myocardique :
Il n'existe aucun signe, le chien peut mourir d'un choc aigu.

Le virus diminue le système de défense du chien et le rend ainsi plus sensible à d'autres infections particulièrement respiratoires.

Le traitement :

Il n'existe aucun traitement spécifique. Il faut amener le chien le plus rapidement possible chez le vétérinaire, celui-ci administrera un traitement symptomatique, la guérison est possible mais le plus souvent la mort se produit en 3 à 5 jours.

La prévention :

Elle est très efficace.

Il existe 2 sortes de prévention.

L'hygiène :
Très importante tant que votre chiot n'est pas vacciné. Il est préférable de ne pas le mettre en contact avec d'autres chiens et de ne pas le promener. L'hygiène dans ce cas, comme dans les élevages, doit être particulièrement rigoureuse. Le nettoyage des sols s'effectuera avec une dilution d'eau de javel et d'eau (1/30) ou avec un désinfectant spécial en vente chez votre vétérinaire.
En rentrant chez vous enlevez vos chaussures, lavez-vous les mains après avoir été en contact avec un chien et avant de caresser votre chiot.

La vaccination :
Elle est capitale pour assurer la protection de votre chien.
La vaccination doit être pratiqué à l'âge de 8 semaines, mais pour les chiens vivant en groupe la première injection peut être faite dès 7 ou même 6 semaines avec un vaccin vivant atténué. Consultez votre vétérinaire. Une deuxième injection est nécessaire un mois plus tard et un rappel annuel est indispensable.