Mon chien aux sports d'hiver - lebergerallemand.fr

 

Les joies de la glisse ne sont pas réservées aux bipèdes… On peut aussi avoir quatre pattes, un museau et s'éclater à la neige ! La preuve…
 
 

berger allemand sport d'hierLes vacances d'hiver approchent et la perspective d'un séjour aux sports d'hiver avec votre petite famille au grand complet est imminente. Tout le monde est prêt à prendre le chemin des pistes, même votre compagnon à quatre pattes qui vous accompagne dans tous vos déplacements. Voici quelques petits conseils pour que votre chien s'amuse autant que vous sur les hautes cimes.

 

 

• Préparez bien son voyage

Préparez bien son voyage

Lors de la réservation de votre séjour, que ce soit en gîte ou à l'hôtel, assurez-vous que l'établissement que vous avez choisi accepte les chiens. Si l'animal est habitué aux déplacements en voiture, cela vous posera moins de problèmes : il a déjà supporté ce genre d'épreuve, vous aussi, et si par hasard il est sujet au mal des transports, vous connaissez déjà les solutions. Les petites pilules anti-nauséeuses n'ont plus de secret ni pour vous ni pour votre toutou. En cas de panique intense, vous pouvez également, en suivant les conseils de votre vétérinaire, lui administrer des tranquillisants qui ne sont pas nocifs lorsqu'ils sont utilisés à bon escient. Si le chien est très sensible à ce genre de produit, il dormira pendant le voyage et sera frais comme un gardon le lendemain matin.
N'oubliez pas les haltes : ces temps de repos indispensables au conducteur sont aussi utiles à toute la famille pendant le trajet pour se dégourdir les jambes (ou les pattes), manger et boire un petit coup.
Emmenez avec vous le coussin de votre toutou, vous l'installerez dans un endroit calme à l'abri des courants d'air. Prenez également ses gamelles et son jouet préféré, afin qu'il ne soit pas totalement dépaysé.
N'oubliez pas son carnet de santé.

• Protégez-le du froid

berger allemand sport d'hiver

Côté coussinets, il est préférable de traiter cette zone fragile quinze jours avant de partir. Pour cela, achetez chez votre vétérinaire une solution tannante, appliquez celle-ci tous les jours à l'aide d'une éponge. Ce produit augmente l'épaisseur des coussinets tout en préservant leur souplesse. Pensez à un complément alimentaire spécial poils et ongles qui renforce également les coussinets.

Comme les humains, les chiens doivent se protéger de la neige et se montrent plus ou moins résistants au froid et aux intempéries. Les races à poils ras et fins – comme les lévriers et les animaux miniaturisés – étant plus sensibles que les autres, un manteau sera le bienvenu dans ce cas. Les vêtements imperméables et fourrés sont particulièrement recommandés. Les chiens à poils longs et drus supportent mieux les intempéries, sauf s'ils viennent de passer chez le toiletteur.

• Surveillez ce qu'il mange

L'ingestion de neige et de sel (que l'on trouve en quantité dans les stations de sports d'hiver) peut entraîner des désordres gastriques. Les chiens sont attirés par le sel et il n'est pas rare de les voir lécher les bordures de trottoirs. Les quantités de sel ingéré irritent les intestins et peuvent provoquer l'apparition de diarrhées parfois hémorragiques.

• Utilisez des crèmes

Quelques minutes avant la balade, appliquez de la Biafine ou de la vaseline sur les parties sensibles : coussinets, bouts d'oreilles, scrotum, truffe. Si celle-ci est dépigmentée, enduisez-la d'un écran total afin d'éviter les brûlures.

• Surveillez ses yeux

La réverbération du soleil sur la neige peut entraîner chez le chien, comme chez nous, une forte inflammation appelée « uvéite ». C'est une affection grave qu'il convient de reconnaître rapidement. Pour éviter ce genre de problème, vous pouvez évidemment essayer de lui faire porter des lunettes et une casquette à visière, mais il est malgré tout, préférable, pour son confort, de lui faire faire des promenades à des heures où le soleil n'est pas trop fort. L'emmener gambader en forêt, dans la neige, à l'abri de la réverbération, est peut-être une meilleure idée.

• Au retour de la promenade

Séchez soigneusement et vigoureusement votre compagnon à l'aide d'une serviette éponge et laissez-le au chaud : les rhumes, les angines, les affections bronchiques sont fréquentes si vous oubliez de prendre certaines précautions.Inspectez ses pattes : retirez les bouts de glace ou les petits cailloux qui se seraient coincés entre les doigts.

À savoir : animaux interdits

N'emmenez surtout pas votre chien sur les pistes de ski ou de luge. Il ne serait pas le bienvenu.
berger allemand en hiver