En France un chien est déclaré perdu par son maître toutes les 20 minutes.
L'identification des chiens par puce ou tatouage est obligatoire depuis 1999 et concerne tout animal âgé de plus de 4 mois. Pourtant de nombreux propriétaires de chiens sont toujours dans l'illégalité.
Au-delà de l'aspect légal, un animal perdu identifié a 40% de chances supplémentaires d’être retrouvé qu’un animal non identifié.
L’identification permet aux vétérinaires ou à la fourrière de contacter rapidement le propriétaire. Un chien non identifié et non reclamé est considéré comme errant ou abandonné passé un délai de huit jours et risque l'euthanasie, d'où l'importance d'effectuer cette démarche dès son acquisition.
L'identification par puce électronique est rapide et sans douleur pour l'animal et se fait sans anesthésie par le vétérinaire qui implante la puce sous la peau.

 

AFFICHE iCAD VF