Justice pour Jagger le Berger Allemand abattu par balles

Jagger, un berger allemand de 4 ans, a été tué de deux balles le vendredi 15 février 2019 : un voisin a reconnu les faits. Ses maîtres veulent rendre justice à leur chien et dénoncer cette cruauté envers les animaux.

Ce sont des sentiments de colère et de profonde tristesse qui animent Hélène Decanter et les siens, domiciliés à Augé : il y a quinze jours, alors qu’elle et son mari étaient en visite dans le nord de la France pour y voir des membres de leur famille, ils apprennent la disparition de leur chien Jagger, un berger allemand de 4 ans.

 

 

« Notre fils était resté à la maison et avait invité des copains le vendredi soir, témoigne Hélène Decanter. Ils sont sortis à l’extérieur avec les chiens. En rentrant, il s’est aperçu que le portail était mal fermé et que nos animaux s’étaient sauvés : ils les ont appelés et ont entendu un premier coup de feu, un deuxième puis un troisième. L’amie de mon fils a ensuite entendu couiner un chien. Selon eux, les coups ne venaient pas de loin, alors ils ont pris leurs voitures pour les chercher. Après une heure, ils sont rentrés et notre jeune chienne Naya était devant la porte de la maison complètement apeurée. »

Précipitant son retour, le couple est allé à la rencontre de son voisinage : « Cela fait dix-huit ans que j’habite ce petit village et je ne connaissais pas vraiment mes voisins, reprend Hélène Decanter. Lorsque j’ai vu le plus proche et lui ai demandé s’il avait vu mon chien, il m’a répondu par la négative : j’ai tout de suite su qu’il me mentait, j’ai compris qu’il l’avait tué. Ma jeune chienne m’accompagnait et elle avait peur de lui. »
La date du procès fixée au mardi 9 avril 2019
Hélène Decanter a porté plainte au matin du lundi 18 février 2019 contre son voisin, âgé d’une soixantaine d’années : les gendarmes l’ont placé en garde à vue le soir même et, le lendemain matin, il a reconnu les faits. « Il a tiré deux balles de sanglier, une dans la patte et une autre dans le flanc, la troisième balle était destinée à Naya, mais elle a réussi à s’échapper avant qu’elle ne l’atteigne. Ensuite, il a emmené les gendarmes à Clavé, au barrage de la Touche-Poupard, où il avait jeté notre Jagger, lequel a ensuite été autopsié par notre vétérinaire. »

Hélène Decanter et sa famille se mobilisent pour rendre justice à leur chien : ils ont contacté l’association de secours et de protection des animaux de compagnie (Aspac), implantée La Crèche, qui a aussi porté plainte contre le sexagénaire. Et aussi les groupements 30 Millions d’amis et la Fondation Brigitte Bardot. Ils ont également créé une pétition en ligne qui réunit à ce jour plus de 80000 signatures : « On se bat pour lui mais aussi pour tous les autres animaux, et c’est cela qui nous fait tenir. » L’auteur présumé des coups de feu est convoqué le mardi 9 avril prochain, à 8 h 45, devant le tribunal correctionnel de Niort.

Une cagnotte en ligne a été ouverte pour payer les frais d’avocat de la famille Decanter : https://www.leetchi.com/fr/c/w2Ekg4Kl

La pétition en ligne à signer : https://www.change.org

justice pour jagger

Source : https://www.lanouvellerepublique.fr/