Prison avec sursis pour l'assassin de Jagger. - Le Chien de Berger Allemand

Prison avec sursis pour l'assassin de Jagger.

Le 15 février dernier à Augé dans les Deux-Sèvres, Jagger berger allemand de 4 ans était abattu par balles. Après avoir tiré à trois reprises, le meurtrier avait laissé l'animal agonisant et le lendemain jeté son corps dans un ruisseau.

Ce 14 mai, le tribunal correctionnel de Niort a condamné le tueur à 12 mois de prison avec sursis, le double de la réquisition, et un total de 10.000 euros d'amende pour toutes les parties civiles dont les associations Stéphane Lamart, Secours et Protection des animaux de compagnie, Société Protectrice des Animaux, 30 Millions d'Amis et la Fondation Brigitte Bardot.

Le tribunal est allé au-delà de la peine demandée, mais est-ce suffisant lorsque la peine maximum prévue par la loi pour les actes de cruauté est de deux ans de prison ferme et 30.000 euros d'amende?

"J'aurais aimé qu'il reparte avec les menottes" commentait Hélène Decanter maitresse de Jagger "cet homme a cassé les pattes de mon chien, si on n'appelle pas ça de la barbarie, je ne comprends pas."

Pour Son avocate, Me. Isabelle Gharbi-Terrin,"on a une décision assez inédite parce que le tribunal condamne le prévenu à verser 1.500 euros à la maman de Jagger, 1.500 pour son papa, et 800 euros pour le fils de la famille. Ce sont des sommes très importantes qui marquent un pas dans la reconnaissance de l'animal comme faisant partie de la famille, et du préjudice, du chagrin immense qu'ont subi ces gens suite à la mort de leur animal de compagnie"

"Je ressens de l’apaisement, mais j’ai toujours cette douleur, je pense que je l’aurai à vie. Car malheureusement, cette décision de justice ne me rendra pas mon Jagger." confie Hélène Decanter.

proces chien jagger

L'amour que nous porte nos chiens est éternel, et Jagger restera pour toujours présent dans les esprits. Les petits hommes médiocres et n'inspirant que mépris et dégoût finiront eux, dans l'oubli et l'indifférence.

Le prévenu ayant fait appel il y aura donc un autre procès devant la Cour d'appel de Poitiers, vous pouvez donc continuer à soutenir Hélène Decanter sur la page Facebook: https://www.facebook.com/groups/JusticePourJagger/

 

(Aucun commentaire)
Ajouter un commentaire