La plainte déposée par l'association VIDA a été classée sans suite par le parquet!

Les dernières avancées sensées améliorer la condition animale n'auraient donc servi à rien? Il est pourtant évident qu'un chien enfermé dans un appentis sur un sol couvert d’excréments n'est pas à sa place et n'a pas à y rester!
Une fois encore la justice traîne des pieds dès lors qu'il s'agit d'un animal et ne veut pas faire réquisitionner le berger allemand alors qu'un constat de gendarmerie a été dressé. C'est encore et toujours le chien qui patît de cette inertie judiciaire.
La loi est pourtant claire à ce sujet: Il est interdit d'enfermer les animaux de compagnie et assimilés dans des conditions incompatibles avec leurs nécessités physiologiques. Les détenteurs de tous chiens doivent mettre à la disposition de ceux-ci une nourriture suffisamment équilibrée et abondante pour les maintenir en bon état de santé. Une réserve d'eau fraîche fréquemment renouvelée doit être constamment tenue à leur disposition dans un récipient maintenu propre.
Le retrait immédiat de ce chien détenu dans des conditions épouvantables et son placement à l'association VIDA est donc une évidence le mauvais traitement étant caractérisé. 

Aucune opinion sur "À Talmont-Saint-Hilaire (85) le berger allemand croupit dans les excréments.".

Laissez votre commentaire

En réponse à Some User