Quelques heures seulement après la catastrophe les équipes de recherche et de sauvetage de plus de 65 pays sont arrivées en solidarité avec le peuple sinistré dans la zone du séisme.

Travaillant 24 heures sur 24 dans les décombres de bâtiments effondrés à la recherche de survivants piégés et prêt à être déployé n'importe où à l'étranger, le chien de catastrophe demeure de nos jours un atout majeur pour la population, rien ne peut égaler les compétences canines pour trouver des victimes sur une vaste zone en un temps limité.
Ces chiens héros accueillis avec empressement devraient amener à la réflexion ces pays où l'on massacre les chiens errants sans pitié.
Depuis novembre 2022, des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montrent des chiens errants tués et retrouvés dans des décharges publiques en Turquie. Les ONG de protection des animaux imputent la responsabilité de ces actes de cruauté aux municipalités. Depuis l’adoption d’une loi sur la protection des animaux en 2004, les municipalités ont l'obligation de prendre en charge les chiens errants, les recueillir, les soigner, les stériliser et les vacciner avant de les remettre dans la rue.
Dans les faits la réalité est tout autre, les images publiées le 24 novembre montrent un employé battre un chien à coups de pelle dans un refuge pour chiens de la ville de Konya, dans le centre du pays.
Selon la Fondation Born Free, une organisation internationale qui suit la situation des chiens errants en Turquie, ce n'est pas un incident isolé. Des chiens sont tués comme ça tout le temps, aussi bien par certaines municipalités que par des citoyens. Ils sont tués dans des conditions ignobles, matraqués à mort, empoisonnés... Parfois ils sont abattus parce que l’on considère qu’ils ne sont pas propres. Les chiens errants sont abattus surtout par des habitants des zones rurales, qui sont conservatrices, car ces gens ne sont pas favorables aux animaux de compagnie. 

Une pétition en ligne a été lancée en décembre 2022 pour dénoncer le traitement inhumain des chiens errants. En outre des appels à boycotter la Turquie en tant que destination touristique ont été relayés sur les réseaux sociaux avec le hashtag #boycottTurkey.

https://www.change.org/p/boycott-turkey-until-president-erdogan-stops-the-horrific-genocide-of-street-dogs-cats

earthquake gsd 01

L’armée mexicaine a été endeuillée par la mort de Proteo, un chien de sauvetage âgé de 4 ans. L’animal était en train de chercher des victimes quand des décombres se sont effondrés sur lui. Proteo est mort en sauvant des vies.

 

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire

En réponse à Some User

am1    am2   am3

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.