Stéphane et Cédric maîtres-chiens dans la police nationale sont à l'origine de ce beau projet, accueillir les chiens de la brigade canine de Marseille ne pouvant se réadapter à la vie de famille.

Ce chenil composé de 4 grands box de 12m2 tout confort (sols en résine, brumisateurs pour l'été) et d'un box infirmerie tient son nom du chien Erros, premier pensionnaire accueilli au lieu d'avoir été euthanasié. En effet, Erros souffrait de troubles neurologiques qui ne le permettait pas d'être confié à une famille après son service dans la police. Stéphane est le seul à être parvenu à se faire accepter par Erros.

"Cette maison va accueillir 1% des chiens difficiles de la brigade canine de Marseille, la plupart étant récupéré par leur maître ou placé dans des familles. Les conducteurs de chiens qui y mettront leur chien pourront ainsi continuer à s'occuper d'eux. Le but est aussi de donner un exemple aux autres brigades canines, de leur donner une idée pour faire la même chose dans leur ville. On aime notre métier mais on aime avant tout les chiens, et tout ce qu'ils nous ont apporté, on essaie de leur redonner. Ils nous ont tellement donné, ils ont tellement apporté à notre pays, le meilleur des retours c'est de leur offrir au moins un toit. Erros a évité la piqure, il est heureux et c'est ce qu'on veut pour les chiens."

La page Facebook de l'association "Un toit pour Erros" : https://www.facebook.com/untoitpourerros/