Le 27 aout un EPADH de Chateauneuf-sur-Loire alertait la gendarmerie du Loiret car un de ses pensionnaires, septuagénaire qui était parti se promener à pied dans l’après-midi comme il avait d’ailleurs l’habitude de le faire, n’était pas rentré dîner.

Aussitôt la compagnie de gendarmerie d’Orléans mettait en place un dispositif de recherche avec plusieurs patrouilles sur le terrain renforcées par le groupe d’investigations cynophile de Chatauneuf-sur-Loire.
Après plusieurs heures de prospection, « Phantom » guidait ce matin les gendarmes jusqu’à la zone où se trouvait le septuagénaire, que les militaires retrouvaient coincé dans une pente très touffue et difficile d’accès en bord de Loire, après une malencontreuse chute.
Sain et sauf mais fatigué, il était alors aussitôt secouru et pris en charge par les gendarmes avant d’être confié aux sapeurs-pompiers pour des examens de contrôle.