Le vétérinaire polonais Jakub Kotowicz doit faire face à l'afflux d'animaux venus d'Ukraine à soigner.

J.Kotowicz est membre de la fondation ADA, un refuge pour animaux qui ne pratique pas l'euthanasie à Przemysl en Pologne, à 30 minutes de la frontière avec l'Ukraine.
Depuis que les bombes ont commencé à tomber, les vétérinaires et le personnel n'ont pas beaucoup dormi car le besoin de trouver un abri pour les animaux ne diminue pas.
Les membres du personnel de la fondation ADA risquent leur vie en se rendant en Ukraine afin de sortir les animaux des refuges, et offrir un espace et des soins vétérinaires aux animaux que les réfugiés ne peuvent pas garder avec eux ou transporter au-delà de la frontière. Les animaux des refuges risquent d'être abandonnés puis de mourir de faim alors que la guerre les entoure.
Ce jour là le Dr Kotowicz hisse un grand berger allemand sur la table. Rescapée d'un refuge ukrainien l'étiquette sur son collier indique "numéro 2", mais le personnel l'a baptisé Moon.
"Elle est en mauvais état", dit le vétérinaire, alors qu'il essaie de prélever son sang. Moon est déshydratée et il est difficile de trouver une veine. Mais elle a des problèmes bien plus importants. C'est une chienne âgée avec une tumeur sur l'une de ses glandes mammaires. Moon reste confiante durant son examen, blottie contre ses soignantes.
"Nous devons retirer cette tumeur, elle devra donc subir une intervention chirurgicale", déclare le Dr Kotowicz en caressant la tête de Moon. "Je déteste les voir souffrir comme ça."
Au bout du couloir, une multitude de chiens et de chats, la plupart amenés d'un énorme camion venant d'arriver des régions d'Ukraine déchirées par la guerre.
En temps normal, la Fondation ADA fournit des soins à tout animal blessé ou abandonné, pas seulement aux chats et aux chiens. Le refuge offre non seulement des soins médicaux aux animaux, mais aide également à les socialiser afin que les animaux dont ils ont la garde puissent être adoptés et que les animaux sauvages puissent être libérés.
Dans une autre pièce de la fondation se tient un chevreau nommé Sasha. Sasha avait un sérieux problème aux pattes que les vétérinaires de l'ADA ont soigné. "Une dame d'Ukraine l'a amené avec elle. Elle voulait le sauver", a déclaré le Dr Radosław Fedaczyńsky. "Sacha serait mort de faim s'il était resté en Ukraine sans lait."
Les responsables de la fondation ADA ont déclaré qu'ils n'avaient pas besoin de nourriture mais d'à peu près tout le reste pour faire face à tous les animaux qu'ils sauvent, tels que matériel médical, médicaments et fonds pour payer les transports.
Les vétérinaires travaillent sans relâche jours et nuits convaincus que les animaux déplacés par la guerre doivent être pris en charge. 

➤ Faire un don à la Fondation ADA (Devise polonaise 100 PLN = 22€)

➤ Page Facebook de la Fondation ADA

chien ukraine

chien ukraine 3

Source/Photo cnn.com - Peta

 

6 opinions sur “Un refuge en Pologne porte secours aux animaux rescapés d'Ukraine. ”

  • Merci du fond du cœur ♥️ pour tout ces animaux à sauver gloire à l'Ukraine 🇺🇦

    Edited on mardi 15 mars 2022 22:14 by Santamaria .
    • Bonjour, le lien est corrigé, en cliquant sur "Faire un don à la fondation ADA" vous serez dirigé sur la page Paypal de la fondation, merci pour eux.

Laissez votre commentaire

En réponse à Some User