Je suis ton chien, et il y a quelque chose que j’aimerais te chuchoter à l’oreille.

Je sais que vous, les humains, menez une vie très chargée. Certains travaillent, d’autres ont des enfants à élever.
Vous semblez toujours être en train de courir ici et là, au point d'en oublier les vrais petits bonheurs de la vie.
Baisse la tête et regarde-moi.
Tu vois comment mes grands yeux marrons te fixent ? Ils sont moins vifs qu’avant, c’est à cause de l’ âge
Les poils gris commencent aussi à parsemer mon doux museau...
Tu me souris. Je vois de l’amour dans ton regard. Que vois-tu dans le mien ? Une âme ? Qui t’aime comme personne d’autre dans ce monde ? Quelqu’un qui pardonnerait n’importe quoi pour une simple caresse ?
C’est tout ce que je demande ; ralentis un peu, pour passer quelques minutes avec moi.
Très souvent, tu parais triste en lisant l’annonce de la mort d’autres membres de ma race sur ton écran.
Parfois, nous mourrons jeunes et ça vous brise le cœur.
Parfois, nous vieillissons si lentement que vous ne semblez même pas vous en apercevoir.
Mais sache que malgré ma mine grisonnante et ma possible cataracte, je ne cesserai jamais ne t’aimer.
Je ne serai peut-être pas là demain ; je ne serai peut-être pas là la semaine prochaine. Un jour, tu pleureras toutes les larmes de ton corps, et tu supplieras en demandant juste « un jour de plus » avec moi.
Mais aujourd’hui, je suis là.
Donc viens t’asseoir avec moi et profitons. Qu’est-ce que tu vois ? Si tu regardes avec attention, nous pourrons parler à cœur ouvert.
Ne t’adresse pas à moi comme un maître, mais tout simplement comme une âme vivante, caresse mon pelage, regardons-nous dans les yeux, et parlons.
Je pourrais te raconter ma joie de courir après une balle de tennis ou ce qui m’amuse à déplacer tes pantoufles.
Tu m’as voulu dans ta vie car tu voulais avoir quelqu’un avec qui partager des sentiments, des émotions et des souvenirs… et je suis là !
Je suis un chien, mais je suis un être vivant. Je ressens des émotions, et je différencie sans problème les personnalités de ceux qui m’entourent, aussi complexes soient-elles.
Je ne te vois pas comme un « chien sur deux pattes »
– je sais ce que tu es.
Tu es un humain, et malgré tes bizarreries, je t’aime.
Maintenant, viens t’allonger sur le sol avec moi.
Entre dans mon monde, et laissons le temps ralentir pendant quelques minutes.
Regarde-moi dans les yeux, et murmure dans mes oreilles.
Parle-moi avec ton cœur, avec ta joie de vivre et j’apprendrai à te connaître pour de bon. La vie est courte tu sais.
Donc s’il te plaît… viens t’asseoir avec moi, et partageons ces moments précieux qu'ils nous restent à vivre ensemble.
Ton chien qui t'aime.

Auteur inconnu

je suis ton chien

Une opinion sur “Je suis ton chien”

Laissez votre commentaire

En réponse à Some User